bouteille d'eau potable versée dans une rivière
mars 15, 2022

Comment stocker de l’eau potable durablement ?

Par admin

Ces dernières années, le nombre de crises sanitaires et sécuritaires dans le monde n’a cessé de croître. Les changements climatiques avec leurs lots de conséquences ne cessent également de se multiplier. Dans ces conditions, les pénuries d’eau potable peuvent survenir à tout moment. Par ailleurs, nul n’est à l’abri d’une rupture de canalisation ou d’un problème de plomberie. Pour faire face à ces situations, il est conseillé de constituer des réserves d’eau potable. Comment procéder ? Comment conserver l’eau recueillie ? Réponses dans cet article.

Quelle est la quantité d’eau à conserver ?

En tant qu’humain, nous avons besoin d’eau pour vivre et assurer nos besoins quotidiens. D’un point de vue physiologique, le corps humain est majoritairement composé d’eau. Pour assurer le bon fonctionnement de son organisme, un adulte normal doit boire environ 2 L d’eau par jour.

De plus, l’homme utilise environ 1 L d’eau pour son hygiène personnelle et 1 L d’eau pour la cuisine et les tâches quotidiennes. Par conséquent, en situation d’urgence, il faut prévoir environ 4 L d’eau pour satisfaire aux besoins journaliers d’un adulte normal. C’est très loin du minimum vital tel que défini dans le droit à l’eau.

Pour les enfants, les personnes malades et les mères allaitantes, on estime le besoin journalier en eau potable à 5 litres et demi. Les personnes qui vivent en altitude ou dans des zones géographiques chaudes doivent prévoir à peu près la même quantité d’eau par personne.

Ceux qui élèvent un animal doivent également tenir compte de ses besoins. Par ailleurs, en faisant vos calculs, vous devez estimer les durées de stockage et d’utilisation. Vous devez également prendre en considération le budget disponible.

Comment stocker l’eau potable ?

En matière de contenants, les options sont multiples. Vous pouvez choisir des contenants de petite ou de grande taille. Les petits récipients ont l’avantage d’être facile à ranger et à transporter en situation d’urgence. Les plus grands permettent de stocker de plus grands volumes d’eau. En outre, les réservoirs disponibles sur le marché sont généralement en inox, en plastique et en fibre de verre. 

Les réservoirs en inox résistent bien à la corrosion et à la chaleur. Ces réservoirs se fissurent et se gèlent rarement. Ils peuvent donc être utilisés sur une longue période sans risque de détérioration. Ils présentent également l’avantage d’être hygiénique et recyclable.

L’acier inoxydable est un matériau inerte à l’eau. Les risques de développement de microorganismes avec un réservoir en inox sont donc moindres. Cependant, les contenants en inox coûtent cher. Alternative possible, utiliser un réservoir en acier revêtu qui est à la fois résistant dans la durée et revêtu d’un traitement de surface alimentaire.

Les réservoirs en plastiques sont disponibles à petits prix. Ils sont légers et non-corrosifs. Ils ont une durée de vie d’environ 25 ans. Toutefois, ces contenants ne sont pas recyclables. Ils peuvent constituer un terrain favorable au développement des micro-organismes. Ils peuvent aisément se détériorer. Avant d’opter pour un contenant en plastique, il faut s’assurer qu’ils soient adaptés à l’usage alimentaire. Ils doivent idéalement porter les mentions telles que LDPE ou PP.

Les réservoirs en fibre de verre peuvent résister aux intempéries et à la corrosion. Ils ont une durée de vie d’environ 30 ans et ne coûtent pas chers. Cependant, ce sont des réservoirs rigides et cassants. Ils peuvent dans certains cas favoriser la croissance de certaines algues impropres à la consommation.

Tous ces réservoirs doivent être stérilisés avant utilisation.

Où stocker les réservoirs d’eau potable ?

Il est recommandé de conserver les réserves d’eau potable dans un endroit frais, sec et sombre. Il est également conseillé de ne pas les stocker avec des produits chimiques. S’ils sont entreposés dans une cave, il faut veiller à les sceller correctement. Enfin, si l’eau stockée n’est pas consommée dans un délai de 6 mois, vous devrez considérer un réapprovisionnement.