Le danger du plastique envers les animaux - Inox Ecologie

Le danger du plastique envers les animaux

3 minutes de lecture

Certaines images peuvent percuter la sensibilité  de beaucoup de personnes. Mais comment avoir un déclic sans des images vraies et chocs. Rendez vous compte, que notre consommation de plastique asphyxie notre planète. Il suffit d'un petit geste, de consommation de chacun pour avoir un impact positif. Notre descendance, vivra sur notre Planète, pensons à leur laisser un meilleur endroit pour les accueillir. Imaginez vous, laisser votre propre enfant sur une Terre remplit de déchets, où tout serai pollué ? Vous seriez certainement triste. Faisons un mini geste, pour impacter l'avenir positif de nos enfants !
L'impact réel de la litière de sacs en plastique se fait sentir sur la faune sauvage, tant en milieu marin qu'en milieu rural.
Des dizaines de milliers de baleines 🐳, d'oiseaux, de phoques et de tortues sont tués chaque année dans l'environnement marin à cause des sacs en plastique qu'ils confondent souvent avec de la nourriture comme les méduses.

Le plastique tue nos animaux 

Les sacs en plastique🥤, une fois ingérés, ne peuvent pas être digérés ou passés par un animal et restent donc dans l'intestin. Le plastique dans l'intestin d'un animal peut empêcher la digestion des aliments et peut entraîner une mort très lente et douloureuse. ☠️

tortue plastique

Comme les sacs de plastique peuvent prendre jusqu'à 1 000 ans à se décomposer, une fois qu'un animal meurt et se décompose après avoir ingéré du plastique, ce dernier est alors libéré dans le milieu marin pour continuer à tuer d'autres animaux sauvages. 

Une baleine meurt après avoir avalé 6 mètres carrés de plastique.
En août 2000, une baleine de huit mètres est morte peu après s'être échouée sur une plage de Cairns . Une autopsie a révélé que l'estomac de la baleine était rempli de 6 m 2 de plastique, y compris de nombreux sacs en plastique. De telles obstructions chez les animaux peuvent causer de graves douleurs, de la détresse et la mort.

Les baleines, se nourrissent en avalant de grandes quantités d'eau. Si la baleine  était morte en mer, elle se serait décomposée, libérant le plastique pour tuer d'autres organismes marins pendant des centaines d'années encore.
baleine plastique

Heureusement, l'ornithorynque a été sauvé 

En mai 2003, un ornithorynque a été sauvé de la rivière Don, en Tasmanie, après qu'un sac en plastique se soit enroulé autour de son corps, coupant profondément sa peau.

L'ornithorynque a surmonté la timidité inhérente à l'espèce en approchant une personne pour lui demander de l'aide.

Après avoir consulté un médecin et donné à l'ornithorynque le temps de récupérer, il a été jugé d'accord et libéré. En voyant ses blessures, son sauveteur et les médias l'ont appelé "Lucky".
Lucky ornithorynque

Pete' le pélican est mort après avoir avalé 17 sacs en plastique.

En 1998, un pélican a été retrouvé mort à Kiama après avoir mangé 17 sacs en plastique.
Le pélican pensait probablement que les sacs en plastique étaient de la nourriture. Le pélican a été préservé et nommé Pete. Depuis lors, il se tient devant un panneau à Fitzroy Falls qui informe les visiteurs de la façon dont il est mort et des problèmes des sacs en plastique et de la pollution des océans.
plastique pélican

Autres animaux sauvages touchés par les sacs de plastique

Découvert à l'agonie, un veau récemment abattu à Mudgee, en Nouvelle-Galles du Sud, avait mangé 8 sacs en plastique. La perte de ce veau a coûté environ 500 $ à l'éleveur.

Les oiseaux s'y prennent aussi. Incapables de voler, ils meurent de faim.
oiseau plastique

Les tortues ont également été sauvées avec des sacs en plastique logés dans leur gorge - et une partie du sac pend hors de leur bouche.
Voici une vidéo qui explique très bien la situation actuelle 
Nous devons partager en masse cet article pour éveiller les consciences. Faîtes un geste de partage de cet article peut changer les mentalités. Comme le dit si bien océan en plastique, "nous ne pourrons pas "dire que nous ne savions pas ! "